Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

Une histoire vachement émouvante...

13 Juillet 2012, 09:49am

Publié par marigotine FWI

 

Je vous propose de découvrir l'incroyable histoire de cette vache qui a réussi à s'enfuir de l'abattoir où elle était destinée à une mort certaine.

Voici les détails de cette anecdote qui a ému la fondation Brigitte Bardot et Marigotine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Fleur des champs"

 

L'histoire paraît incroyable mais elle est pourtant vraie ! Tout commence avec l’histoire d’une vache qui aurait dû être abattue en Savoie. Sur le chemin de l’abattoir, l’animal a profité d’un moment d’inattention pour s’enfuir. La gendarmerie, qui recherche la vache depuis 10 jours, n’est pas parvenue à la retrouver.

Cette anecdote, qui a beaucoup été relayée sur Internet, n’a pas manqué d’émouvoir la Fondation Brigitte Bardot qui se propose de d’adopter l’animal.

"Nous voulons absolument assurer à cet animal une fin de vie digne. Cette vache a réussi une première fois à échapper à une mort programmée. On doit maintenant tout faire pour lui éviter un retour à l’abattoir. Elle doit finir son existence paisiblement dans un de nos centres d’accueil" fait savoir Christophe Marie, le porte-parole de la fondation.

 

Marigotine a mené son enquête et voici la véritable histoire de

                 "Fleur des champs"

L'histoire commença en début d'année 2012, notre belle savoyarde tomba "vachement folle" amoureuse d'un bel "Hidalgo" tout de noir vétu qui séjournait dans le pré voisin. Les bruits les plus tristes circulaient dans le pâturage, assurant que les filles allaient être conduites à l'abattoir. Rodrigue, notre beau mâle ne supporta pas cette funeste séparation et il monta un plan pour faire évader sa belle Fleur des champs!

     

Moi je te le dis Brigitte, je vais faire signer une pétition via mon blog pour que ces deux amoureux soient définitivement réunis....

un-taureau-espagnol-morphologie-trapue-et-cornes-horizontal.jpg

 

                  20279 47423

Merci Meuh-rigotine...

              Une histoire à suivre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commenter cet article