Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

Un archipel tout en magie....

4 Juin 2010, 09:56am

Publié par marigotine FWI

 

 

 

                                                                   Le Japon un rêve éveillé...


   Source: Dominique Milherou

   Un grand merci à Dominique Milherou pour ce reportage que je vous voulais vous faire partager.

   La semaine prochaine je vous parlerais plus modestement de mon séjour dans les Landes.......

 

Geishas au Japon

Geishas

Le quartier des geishas est sur tous les guides touristiques, mais j’avais repéré, la veille, un lieu isolé où je pourrais les « rencontrer » seul à seules. J’attends un moment, et deux femmes sortent. Je les salue. Un battement de cils en réponse, je déclenche mon appareil photo. Le clair-obscur ajoute à la magie du moment.

 

Tenue traditionnelle au Japon

Tenue traditionnelle

Je ne m’imaginais pas que les tenues traditionnelles étaient encore autant portées au Japon, que ce soit par l’ancienne ou la nouvelle génération. Mais le mois d’août est également un peu à part. Entre la fête des morts (O-Bon), les nombreux festivals et les rares vacances des "salary men", les plus belles parures sont de sortie. J’ai découvert, avec déception, que ces immenses nœuds sont souvent vendus prêts à clipper.

Temple Sensô au Japon

Temple Sensô

La couleur rouge du temple Sensô, les ombres d’un soleil couchant de fin d’après-midi, et deux silhouettes d’une autre époque. C’est mon deuxième jour à Tokyo, et ma première rencontre avec des Japonaises en tenue traditionnelle.

Plaquettes en bois, au Japon

Plaquettes à voeux

Je suis toujours impressionné par la créativité et le « marketing » des temples shinto. Il existe mille et une manières de récolter des fonds de façon ludique et poétique. Ici, pour quelques yens, vous pouvez acquérir ces petits morceaux de bois et y inscrire vos vœux pour qu’ils dansent dans le vent, accrochés à une petite corde. Les moines les brûlent quelques jours après afin que le vœu se réalise.

Omikuji, au Japon

Omikuji

Arrivé au temple Sensô du quartier d’Asakusa, je découvre, amusé, les Omikuji. Ces petits papiers vous disent la bonne aventure. Littéralement "loto sacré", on les tire habituellement d'une boîte ou parfois même de machines électroniques.

Sumos au Japon

Sumos

Avant ce voyage, un de mes objectifs était d’obtenir une photographie d’un sumo à l’entraînement ou à son domicile. J’avais contacté de nombreuses associations et magazines spécialisés afin de savoir comment obtenir ces clichés. Partout, ce fut la même réponse : « très compliqué, impossible »…
Un matin, je me rends par hasard dans le quartier de ces fameux clubs, je suis en taxi . J’aperçois un sumotori en sueur, devant une petite porte, se rafraîchissant. Je fais stopper d’urgence le taxi et vais fébrilement avec mes 67 kilos à la rencontre du géant, lui demandant si je peux rentrer. Il me regarde, ne dit pas un mot, rentre dans la bâtisse et ferme la porte. Quelques minutes plus tard, il ressort et m’installe un coussin au bord du dohyō, la zone de combat, face à une dizaines d’athlètes dans une salle magnifique toute en bois.

Château Kokyo au Japon

Couleurs automnales en été

Je cherche un endroit où me reposer et commencer en douceur mon périple japonais. Mes pas me guident vers le parc entourant le Palais de l’empereur, le Château Kokyo. C’est encore l’été, mais certains arbres éclatent déjà d’un rouge automnal.

Koyasan au Japon

Bouddhas protecteurs

Après un long périple en train de banlieue depuis Kyoto et une montée en funiculaire, j’ai pu arpenter, à la tombée de la nuit, l’incroyable cimetière de okuno-in à Koyasan. 200 000 pierres tombales y reposent dans une ambiance à la fois inquiétante et reposante. Au milieu des cèdres géants, recouverts de mousse, des milliers de petits bouddhas de pierre sont disséminés, arborant des bavoirs écarlates et des bonnets de laine.

Pavillon d’or au Japon

Pavillon d’or

J’ai pris cette photo lors d’une rapide escapade au Pavillon d'or, Kinkakuji, un temple bouddhiste bâti dans les années 1390. Il fut brûlé et reconstruit à maintes reprises. La dernière fois, en 1950, ce fut un moine qui y mit le feu. On a utilisé plus de 50 kilos d’or pour reconstruire le bâtiment en 1950, puis le rénover en 1987.

Château de Nagoya au Japon

Château de Nagoya

A l’occasion d’un grand festival, des démonstrations de combats de samouraïs en tenue d’époque avaient lieu à l’intérieur de château de Nagoya, ainsi que des danses folkloriques accompagnées de chants. La bière coulait à flots dans d’immenses pichets pour cette grande fête populaire où il n’y avait pas un seul touriste.

Takayama au Japon

Takayama, la haute montagne

Takayama signifie littéralement "haute montagne", nom qui vient de la situation géographique de ce sommet dans les Alpes japonaises. Cette photo a été prise au village traditionnel de Hida, à quelques kilomètres de Takayama. Un village reconstitué, montrant la vie à la campagne dans le Japon du début du XXe siècle. Le village est constitué de maisons traditionnelles en toit de chaume, appelées gasshō-zukuri.

Statues alignées au Japon

Statues alignées

Je longe la Daiya river sans but précis, et j’aperçois soudain des points rouges au loin. Il s'agit en fait d’incroyables séries de statues, par centaines, parfaitement alignées et baignant dans un nuage de libellules.

Bâtiments au Japon

Océan immobilier

Je rejoins mon hôtel. Ma chambre est au 60e étage. J’ouvre les rideaux pour découvrir une immense baie vitrée et un jeu de Lego grandeur nature à perte de vue qui donne le vertige . J’aime déjà passionnément cette ville.

Cerfs de Nara au Japon

Cerfs de Nara

Une étrange atmosphère règne dans l’ancienne capitale du Japon. Les cerfs sika en ont fait leur domaine. Ils errent en toute liberté dans la ville, en quémandant de la nourriture aux touristes ou bien en les mordant. Rien ne les effraie. Ils traversent les routes à leur grès, bloquant la circulation, comme si, à Nara, la nature avait un peu repris ses droits. A la tombée de la nuit, ils sortent de nulle part comme des ombres.

Ile de Miyajima au Japon

Ile de Miyajima

L’île sacrée de Mïajima fut une étape marquante de mon voyage. Il n'y a ici ni maternité ni cimetière, car son statut interdit que l'on y naisse ou que l’on y soit enterré. Il est également interdit d'y abattre des arbres. C’est un véritable havre de paix pour des centaines de biches et de daims, tout comme dans la ville de Nara. J’ai assisté à cette scène insolite depuis le balcon de mon auberge.

Boissons au Japon

Boissons

Les distributeurs de boissons sont présents partout, à chaque coin de rue. On compte un distributeur de boissons pour 23 Japonais, soit près de 6 millions de machines pour l'archipel ! Ces « Jidohanbaiki » sont de véritables oasis dans l’écrasante chaleur moite de l’été japonais. On ne sait pas toujours ce qu’on boit mais qu’importe ! En quinze jours, mon budget pour ces machines aura été de 200 €.

Restauration au Japon

Soupe japonaise

Il est six heures du matin et le soleil se lève déjà sur Tokyo. Après deux heures passées à flâner dans le plus grand marché au poisson du monde, entre thons rouges et créatures indéterminées, je prends le temps d’une pause : une petite soupe de poisson dans une gargote, au milieu de la douce agitation des camions et chariots remplis de marchandises. Le vieux cuisinier, derrière son comptoir, est imperturbable, glacial. Il me voit photographier sa soupe et esquisse un sourire.

Manga, au Japon

Manga

Je me procure un manga pour 500 yens sur le quai de la gare de Tokyo avant d’embarquer dans un train Shinkansen. Je n’y comprends rien et mes voisins semblent s’interroger sur mon niveau de compétence en japonais…

Panorama de Tokyo au Japon

Panorama de Tokyo

Je me sens comme Bill Murray dans « Lost in Translation ». Je suis dans le même hôtel, mais les sensations sont différentes. Ici, je ne me sens pas en décalage, mais fasciné par les lumières et la puissance de cette mégapole. Je place le canapé de ma chambre contre la baie vitrée et savoure le spectacle. J’aime ce pays.

 

               Le choix de....                          Marigotine

Commenter cet article