Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

Soldissimos, faites le plein... de bons conseils!

6 Janvier 2010, 11:17am

Publié par marigotine FWI



                                   Conseils à l'adepte des soldes
       Photo: Le Figaro

Dates, articles pouvant être soldés, validité de la mention « ni repris, ni échangé »… tout ce qu'il faut savoir pour être un adepte des soldes averti.

Articles pouvant être soldés

Seuls des produits mis en rayon et payés au moins un mois avant le début des soldes peuvent être commercialisés sous cette appellation. Le stock doit également avoir été constitué durant cette période et ne peut être renouvelé durant les soldes.

Dates

La durée des soldes d'hiver est de 5 semaines sur l'ensemble du territoire et démarre le mercredi 6 janvier à 8 heures dans la plupart des départements. Seules exceptions : les départements lorrains (depuis le 2 janvier) tout comme la Guadeloupe, viennent ensuite Sain-Pierre et Miquelon (20 janvier), La Réunion (1er février) et Saint-Barthélémy et Saint-Martin (1er mai). Chaque commerçant peut proposer au cours de l'année deux semaines de soldes supplémentaires qu'il fixe librement, excepté durant le mois précédant les périodes de soldes d'été et d'hiver.

« Ni repris, ni échangé »

Que vaut donc juridiquement cette mention que l'on retrouve dans certains magasins. Est-elle illégale, comme on l'entend souvent ? Pas vraiment. Comme le rappelle sur son site laDGCCRF (répression des fraudes) « les limitations de garanties sur les soldes sont illégales », c'est-à-dire qu'un article soldé bénéficie des mêmes règles que les autres aussi bien pour le service après-vente que pour une garantie contre les vices cachés. Un défaut non apparent doit donc donner lieu à un remboursement ou un remplacement de l'article défectueux.

Dans le cas, fréquent pour les vêtements ou les chaussures, de demande de remboursement d'un produit qui simplement ne plaît pas ou ne convient pas, les règles sont différentes. Il s'agit là d'un geste commercial laissé à l'appréciation du commerçant. Toutefois, si le vendeur communique (dans ses publicités ou sur le ticket de caisse, par exemple) sur les possibilités de reprise il est évidemment tenu d'appliquer ces dispositions. A contrario, une enseigne qui permet habituellement les remboursements devra faire figurer clairement la mention « ni repris ni échangé » si elle change de pratique pour les articles soldés.

Bon à savoir : un principe différent s'applique aux soldes en ligne. Comme tous les articles proposés en vente à distance, ce genre d'achat ouvre un droit de rétractation de 7 jours à compter de la réception du bien. Tous les produits doivent donc pouvoir être repris ou échangés.

Prix

Le prix réduit doit être déterminé à partir du prix pratiqué au cours des 30 derniers jours. Le prix réduit et l'ancien prix (prix de référence) doivent être mentionnés. Une marchandise ne peut être revendue à perte que durant les soldes.

          Et surtout n'oubliez pas d'aller faire un petit tour dans nos vide-dressings où les soldes y sont largement mises en place....
Rendez-vous sur:    @les vide-dressings@








             

Commenter cet article