Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

Scène de la vie Birmane...

4 Janvier 2010, 12:26pm

Publié par marigotine FWI


       Somptueuses photos... simplicité presque irréelle

               matin-bleu-a-amarapura_940x705.jpg   

  • Matin bleu à Amarapura

    Amarapura, banlieue sud de Mandalay. Il est environ 5 heures du matin. Sur les 1200 mètres du pont d’U Bein, les travailleurs se pressent en direction de la capitale. Un défilé incessant de vélos et de marcheurs, de klaxons et de bruits de pas. Aujourd’hui a lieu un simulacre de référendum censé instaurer le multipartisme dans le pays. Nul n’est dupe : peu de personnes se sont déplacées jusqu’aux urnes. Soudain, j’aperçois un cycliste au loin. Il circule avec grâce, très droit, sa veste effleurant dans le vent l’arrière de la selle.

    lever-de-soleil-sur-les-rizieres_620x465.jpg Après du bleu du rose....

    Lever de soleil sur les rizières

    Une demi-heure plus tard, l’atmosphère se réchauffe, la brume commence à se dissiper. Je m’installe au pied du pont avec un autre photographe, un Texan rencontré dans notre guesthouse. Il va nous suivre pendant plusieurs jours. Tous deux à l’affût d’une silhouette rare, d’une lumière unique, du modèle parfait. Il fait encore très frais : difficile de croire que nous allons mourir de chaud dans quelques heures.

    les-temples-de-bagan_620x465.jpg
Et maintenant du vert...

Les temples de Bagan

Bagan, l’Angkor birman, à 10 heures de route de Mandalay. Pendant deux jours, nous sillonnons à vélo la zone archéologique. Des centaines de pagodes et de stûpas s'étalent à perte de vue, sur la plaine.

peche-en-cercle 620x465

Pêche en cercle

Pour nous rendre à Kalaw, à 150 km au sud de Mandalay, nous faisons le choix de la voiture-taxi, qui permet davantage de liberté que le bus. Nous pouvons ainsi demander à nous arrêter quand nous le souhaitons. Depuis la route, nous apercevons soudain un lac. Des pêcheurs quadrillent le fond avec des filets pour attraper le maximum de poissons. Après la photo, nous nous attardons une peu pour discuter, mais le chauffeur nous demande de remonter rapidement. Il veut absolument arriver avant la nuit.

porteuses-au-bord-de-la-route 620x465

Porteuses au bord de la route

Toujours sur la même route, des porteuses de bois. La petite fille que l’on peut voir au premier plan est suivie par sa mère. Celle-ci rêve de découvrir Paris. Avant le voyage, nous avons acheté quelques petits objets typiquement français, notamment des cartes postales de la capitale. Nous lui en offrons une.

moine-dans-une-riziere_620x465.jpg

Moine dans une rizière

Juste avant d’arriver à Kalaw, je demande un troisième arrêt au chauffeur. Dans une rizière tout près de la route émergent deux robes rouges écarlates. Un moine, suivi par un novice portant riz et sauces, rentre de la quête matinale.

le-rituel-du-tanaka_620x465.jpg


Le rituel du tanaka

A Kalaw, nous logeons chez l’habitant grâce au guide pakistanais que nous avons engagé. Il connaît bien cette famille avec qui il travaille régulièrement. Sinon, dormir chez des Birmans s’avère souvent impossible : loger des étrangers peut leur valoir de nombreux ennuis. Comme tous les matins, la fille de la famille s’enduit les joues de tanaka, une crème de couleur sable jaunâtre aux propriétés adoucissantes. Cette pâte se prépare à partir de l’écorce d’un arbre cultivé dans le pays.
la-fumeuse-de-cheeroot_620x465.jpg


La fumeuse de cheeroot

Toujours dans le marché de Kalaw. Cette vieille femme nous explique, dans un anglais approximatif, qu’elle vend des légumes au marché. Elle a fini sa journée, son panier est vide. Je suis frappé par son regard malicieux et la taille de son cheeroot, ce cigare léger très répandu dans le pays.

                                                                              A demain pour la suite....
                                                                                                                                      MARIGOTINE

Commenter cet article