Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

Les news du jeudi en ordre décroissant pas forcément tout en Sainteté...

14 Mars 2013, 13:49pm

Publié par marigotine FWI

 

 

                                                     José Mario Bergoglio

         Pas de numéro derrière mon prénom, appelez moi François !   

                       Et d'après ce que l'on dit sur lui,  le changement c'est maintenant....          

                                  Long règne François.

                                                 

 

        De Charlie Hebdo à The Independant en passant par The Guardian :

                                                            Les voix de Dieu sont impénétrables...

  

                     Franchement mais où va notre monde actuel?

                                                  

  L’Eglise a elle aussi ses petits secrets bien gardés. Enfin pas tant que ça visiblement, puisque la presse britannique révèle que le Vatican a acquis une vingtaine d’appartements dans l’un des nombreux palais de la capitale italienne, un bâtiment qui, surprise, est aussi l’adresse du plus grand sauna gay du pays !

The Independant indique en effet que le Saint-Siège a acheté en 2008, pour la modique somme de 23 millions d’euros, une vingtaine d’appartements situés dans le palais romain qui jouxte la basilique San Camillo de Lellis. Une adresse où l’on trouve aussi, au rez-de-chaussée, l’Europa Multiclub, décrit sur son site internet comme le plus grand sauna gay du pays. The Guardian lui, révèle que ces appartements sont utilisés par le Vatican comme QG de la Congrégation pour l'Evangélisation des peuples, d’où sont coordonnées les différentes missions de l’Eglise.

L’appartement du premier étage, un magnifique logement de 12 pièces, est aussi le lieu d’habitation du cardinal Ivan Dias, responsable de la congrégation. Espérons que le cardinal, qui se trouve actuellement dans l'enceinte de la chapele Sixtine puisqu’il fait partie des cardinaux électeurs appelés à désigner le nouveau pape, ne se trompe pas de porte en rentrant chez lui…

 

Plus odieux que ça je ne sais pas si on peut trouver?

                                    

 

 
A l'instar du Français qui avait mis son bébé de six mois en vente sur le bon coin, Misty Van Horn est une américaine de 22 ans qui a tenté de vendre ses enfants sur Facebook. La jeune femme offrait son fils de deux ans pour 3 000 euros (4 000 dollars) et sa fille de 10 mois pour 770 euros (1 000 dollars), ou "le lot" à  3 000 euros. La somme devait servir à payer la caution de son petit ami pour le sortir de prison. 
 
De nombreuses réponses et une potentielle acheteuse  
Selon les médias américains, la mère des enfants aurait eu plusieurs réponses. Elle a été arrêtée par la police alors qu'elle convenait des détails de la transaction avec une potentielle acheteuse. "Vous aurez l'enfant pour toujours et pour seulement 1000 dollars" aurait écrit la jeune femme à sa future cliente qui souhaitait acheter la petite fille. Les enfants ont été confiés aux services sociaux.
 
La "cliente" ne risque rien, mais Misty Van Horn sera présentée devant une Cour fédérale et risque une lourde peine. Il faudra 40 000 de caution pour la sortir de prison. Gageons que son petit ami trouvera un moyen plus légal pour la payer… 
 
Et pour finir en beauté, (façon de parler) !!!!!
                                        ADN  et PQ
             j'vous jure j'suis au bout du rouleau de toutes ces conneries....

                                                       

 

                    Elle avait pourtant cru avoir bien pris soin de ne laisser aucun indice matériel de son cambriolage. A seulement 13 ans, et déjà virtuose des effractions de domiciles, elle a seulement répondu à l'appel de la nature en faisant ses besoins dans le fond du jardin. Arrêtée pour un vol dans un pavillon de Sevran (en Seine-Saint-Denis), la jeune fille a donné bien du fil à retordre aux plus fins limiers de la police toulousaine.
C'est en confrontant son ADN aux analyses effectuées sur la matière découverte dans le fond du jardin, que les policiers sont remontés jusqu'au cambriolage énigmatique commis dans une maison de Saint-Alban, en septembre 2012. La chose étant bien enterrée, ce sont les traces relevées sur le papier toilette qui ont permis de confondre l'apprentie Arsène Lupin. Un reflexe hygiénique pas vraiment salutaire, qui a également permis aux enquêteurs de découvrir le casier judiciaire pour le moins fourni de la jeune fille.
Déférée vendredi soir devant un juge pour enfants, l'adolescente a été laissée libre en attendant d'être jugée.  Si la mauvaise idée lui venait de recommencer, du moins la jeune fille sait désormais ce qui lui reste à faire.

 

Commenter cet article