Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

Les causes du bégaiement seraient génétiques...

14 Février 2010, 13:51pm

Publié par marigotine FWI


                                           Les chromosomes chez un foetus.

           
Les chromosomes chez un foetus.
.

SANTE - «Cette avancée pourrait ouvrir la voie à de nouveaux traitements»…Biologique ou psychologique? Des mutations génétiques joueraient un rôle dans le bégaiement, selon des travaux de généticiens américains parus dans le New England journal official de medecine jeudi 11 février. Les causes de ce trouble, qui affecte 1% des adultes dans le monde, étaient jusque-là mystérieuses.


«C'est la première fois qu'une recherche met le doigt sur des mutations génétiques spécifiques qui sont potentiellement la cause du bégaiement, dont trois millions d'Américains souffrent», souligne le Dr James Battey, directeur de l'Institut national américain de la surdité et des autres troubles de la communication (NIDCD).

3ème gène coupable
Les scientifiques soupçonnaient depuis longtemps cette cause génétique, puisque certaines familles étaient plus affectées par ce trouble que d’autres.

Par ailleurs, on savait déjà qu’il existait une relation entre des mutations dans 2 des 3 gènes identifiés dans le bégaiement et d'autres troubles métaboliques rares portant sur le recyclage cellulaire. Ce que montrent les nouveaux résultats c’est le lien entre des mutations dans le troisième de ces gènes et le bégaiement.

Stigmatisation
Les conséquences de cette avancée sont de taille, puisqu’elle «pourrait ouvrir la voie à de nouveaux traitements», s’est félicité le directeur. Aujourd’hui, les thérapies  se résument essentiellement à réduire l'anxiété, à aider le bègue à respirer et à parler régulièrement.

Outre la personne directement concernée, cette découverte peut soulager les parents d'enfants qui bégaient. «Cette étude montre que c'est biologique. Cela enlèvera le poids de la culpabilité aux parents», souligne Jane Fraser, présidente de la fondation américaine du bégaiement.

Par ailleurs, cette découverte devrait mettre un terme à la stigmatisation des adultes bègues: les gens ne pourront plus dire «c'est dans sa tête», a-t-elle ajouté.

                                                                         Marigotine

Commenter cet article