Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

La nouvelle tête de "l'art".... (1er volet)

18 Janvier 2011, 10:54am

Publié par marigotine FWI

 

                                                    Du déja vu !

          Des réalisations architecturales délirantes

                                 Dans les films de Science-fiction !

                                                           Et bien, les voila pour de vrai....

 

Un pont reliant Marseille à Calvi

 
Un pont reliant Marseille à Calvi
 

En mai 2010, l'architecte québécois Alain Laperrière a lancé l’idée de construire un pont, long de 200 km, reliant Marseille à Calvi en Corse.
Le pont serait jalonné par deux îles artificielles. Les passants pourraient profiter des plages de Neptuna, au premier arrêt, tandis que Poséidon accueillerait des chercheurs dans un hôtel sous-marin, qui permettrait de découvrir la mer profonde. La première pierre de l'édifice est censée être posée en 2013.
La structure coûterait deux fois le montant du tunnel sous la manche, soit 200 milliards d'euros, financés pour moitié par des entreprises de travaux publics et par l'Europe.

Un purificateur d'air à La Villette


 
Un purificateur d'air à La Villette
 

Pour combattre le brouillard formé par la pollution des grandes villes, l'architecte français Vincent Callebaut a imaginé une tour écologique dépolluante qui serait construite près du Canal de l’Ourcq dans le 19ème arrondissement de Paris. Baptisé Anti-smog, le double bâtiment comprendrait une tour et un hall en forme de coquille, équipé de filtres d'air censés nettoyer l'air et le restituer plus propre. La tour, quant à elle, serait couverte de turbines éoliennes pour alimenter le quartier en énergie. Les bâtiments auraient une fonction sociale et abriteraient des aires de jeux, un musée, un centre commercial...

 

Un hôtel flottant pour Lyon


 
Un hôtel flottant pour Lyon
 

D'ici le mois d'avril 2011, les Lyonnais devraient voir flotter un hôtel de 14 chambres ancré au pied du quai Gailleton sur le Rhône. La ville serait alors la première à accueillir un tel bâtiment, baptisé Canabae. Cependant, il ne s'agira pas d'un "bateau-hôtel" selon les deux entrepreneurs à l'origine du projet qui ont souhaité "gommer tout ce qui confine à la batellerie et à l'hôtellerie". Une fois les autorisations administratives auprès des Voies navigables de France ainsi que celles du Grand Lyon obtenues, c'est le projet du cabinet d'architecture Tectus qui a été retenu. Le coût est estimé à 2.8 millions d'euros.L'hôtel, de style contemporain et épuré, sera fait de métal de bois et de verre, couvrant une surface de 900 m² avec un niveau de prestation digne d'un 4 étoiles. En plus des chambres de 25 m²  à 160€ la nuit, l'hôtel accueillera également des séminaires.

Melbourne : un bâtiment en forme de téléphone portable ?


 
Melbourne : un bâtiment en forme de téléphone portable ?
 

En 2005, l'architecte John Ilhan avait souhaité concevoir un projet complètement délirant : implanter un bâtiment en forme de téléphone portable à Melbourne, en Australie. La Tour devait mesurer 120 mètres de haut et coûter 30 000 millions d'euros. Possible ou non, le projet ne verra finalement jamais le jour. Son instigateur est décédé en 2007.

Un hôtel caché dans les Alpes


 
Un hôtel caché dans les Alpes
 

L'architecte italien Matteo Thun a mis au point un projet ultra discret pour profiter des Alpes : la construction d'un hôtel écologique partiellement souterrain comprenant onze unités individuelles en forme de bosses. Bâti en 2009, l'hôtel, baptisé Bella Vista Trafoi, est situé à Bozen, une province au nord de l'Italie. Sur le flanc de la montagne située dans le parc national du Stelvio, les chambres sont implantées face au sud avec de nombreux vitrages pour profiter de la vue.

Un hôtel poubelle à Rome


 
Un hôtel poubelle à Rome

Avis aux amateurs de villégiatures insolites, le Corona Save the Beach, un hôtel construit à l'aide d'une douzaine de tonnes de déchets en tout genre a ouvert ses portes en 2010 sur les bords du Tibre, à Rome. L'objectif de son constructeur, l'artiste allemand HA Schult ? Dénoncer les montagnes de déchets qui s'accumulent sur les plages européennes où les canettes, carcasses de voiture et autres détritus ont été collectés. Ses trois chambres et deux salles de bain avaient malheureusement une durée de vie très éphémère, au contraire du problème de la pollution.

 

 Une villa déchets à Nantes


Une villa déchets à Nantes

Un projet en inspirant un autre, le concept d'une vraie maison construite à partir de déchets a fait son chemin dans l'esprit de l'architecte nantais Frédéric Tabary. S'inspirant de la Scrap House de San Francisco (une maison fabriquée avec des matériaux de récupération ou recyclés) et de l'hôtel poubelle de Rome, l'architecte a voulu aller plus loin en imaginant la Villa Déchets, la première maison durable et habitable en France réalisée entièrement à partir de déchets urbains. Elle sera située sur l'île de Nantes, dans le nouvel éco-quartier. Le chantier a débuté en octobre 2010.

Une maison dansante à Prague


Une maison dansante à Prague

Construite entre 1992 et 1995, la maison dansante -appelée ainsi à cause de la sinuosité de ses formes, est l'œuvre de l'architecte Frank Gehry. Devenue un symbole de la nouvelle Prague (République Tchèque), elle abrite les Bureaux nationaux hollandais. La Dancing House se compose de deux corps de bâtiment : une tour de verre qui se rétrécit à mi-hauteur, soutenue par des piliers incurvés et une seconde caractérisée par des moulures qui suivent un mouvement ondulant et par des fenêtres non-alignées. L'inclinaison de l'ouvrage suggère à tel point l'image d'un danseur entourant sa partenaire d'un bras qu'on l'appelle aussi Ginger and Fred, en référence au film de Federico Fellini.

 

Dragonfly, une ferme bio verticale en plein cœur de New-York 


Dragonfly, une ferme bio verticale en plein cœur de New-York 

Population mondiale croissante, dérèglement climatique ou encore récoltes hasardeuses... Pour palier à ces inconvénients, de nombreux architectes se sont lancés dans le concept des fermes verticales. A l'instar de la Dragonfly imaginée par l'architecte français Vincent Callebaut, ces tours, de formes variées, mêleraient cultures agricoles sous serre, bureaux et logements. Elles pourraient voir le jour ces prochaines années à Hong-Kong ou à New York.

 Merci à Nathalie Tubian

                                                           à demain pour la dernière partie..... MArigotine

Commenter cet article

sophro 18/01/2011 13:07


hi hi !! soyons fous !! osons osons .... il y a de belles choses, intéressantes de surcroît. Bravo.
En + c'est très favorable pour donner du travail !!! et ça ? ça n'a pas de prix.
Bisous Sereine -