Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

La nature cet "Artiste", sculptures naturelles époustouflantes....

30 Janvier 2010, 11:04am

Publié par marigotine FWI



                       Pierres taillées par le vent, végétation étonnante, icebergs multicolores… Quand la  nature offre des paysages incroyables… 
                                             Les couleurs de Chamarel
27609_79596.jpg

Chamarel est une plaine qui se situe au nord-ouest de l’île Maurice, dans l’Océan indien. Cet endroit est particulièrement célèbre pour sa terre multicolore. Il s’agit en réalité de cendres volcaniques que l’érosion a fait apparaître à la surface.

Ces cendres sont très spéciales : elles ne peuvent pas rester mélangées très longtemps. En effet, les sesquioxydes de fer (anthracite et rouge) ne se mélangeront jamais avec les sesquioxydes d’aluminium (bleu, violet ou vert).
Il s’agit ici d’une curiosité naturelle très rare.
                                                                     Les trois commères
27609_79597.jpg
Cet ensemble rocheux fait partie du Arches National Park, situé dans l’Utah, aux Etats-Unis. Ces pierres ressemblent à trois personnes en train de comploter, et c’est tout naturellement qu’elles s’appellent les "Three Gossips", les trois commères. 
                                                    Bryce Canyon National Park
27609_79598.jpg
Le Bryce Canyon National Park est un parc situé dans l’Etat de l’Utah, aux Etats-Unis. Le parc est composé de 145 km² de cônes rocheux de couleur ocre. Le parc du Bryce Canyon offre aux visiteurs de nombreux amphithéâtres naturels.
                                                      L’arbre de pierre de Siloli
27609_79599.jpg  Cet arbre de pierre situé à plus de 4 000 mètres d’altitude, dans le désert de Siloli, en Bolivie, porte bien mal son nom puisqu’il ne s’agit pas d’un arbre mais d’un rocher sculpté par les vents. Cela laisse supposer que le niveau du sol de ce désert a baissé de 6 ou 7 mètres depuis l’origine.
Le peintre Salvador Dali s’est d’ailleurs déplacé dans le désert pour immortaliser ce géant de pierre dans l’un de ses tableaux.
                                                          Le Coeur de Voh
27609_79600.jpgCe petit coin de Nouvelle-Calédonie appartient à la mangrove bordant le lagon. En 1990, le photographe français Yann Arthus-Bertrand est le premier à photographier ces 4 hectares vus du ciel, et ainsi faire la renommée du Coeur de Voh.
Cette démarcation précise entre le coeur et la zone de verdure qui l’entoure s’explique par un niveau de terrain plus bas, où le sel laissé par les marées et les crues du fleuve Téméla peut stagner. La végétation s’y est donc nettement moins développée.

Cependant, le Coeur de Voh est en perpétuelle évolution, au même rythme que les évolutions du terrain. En effet, à la fin des années 90 (date de la photo ci-dessus), le cœur est beaucoup moins marqué en son milieu et ses contours semblent élargis : le sol est un peu remonté, conservant moins de sel, et les arbres du contour sont en train de mourir.
                                                       La magie du désert blanc d’Egypte
27609_79601.jpgLe désert blanc d’Egypte est officiellement appelé désert libyque. Mais il doit son surnom à ses nombreuses zones de calcaire blanc, déposé par la mer sur le grès il y a des millions d’années.
Avec les vents, ce calcaire s’érode et laisse apparaître des rochers sculptés par la nature.

                               
   Et bien d'autres encore que je vous ferai découvrir tout au long de la semaine à venir
                                                                                                 Marigotine




Commenter cet article