Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

La magie de l'instant...tané!

11 Octobre 2010, 20:24pm

Publié par marigotine FWI

 

 

 

 

                                      Par le petit bout de la lorgnette ! 

                                                                           Incroyable de beauté ce roul'eau d'automne! 

<b>LE TUBE DE L’ÉTÉ</b>. Ce n’est pas la taille de ce beach break (littéralement : qui se brise sur le sable) qui nous étonne ni l’habileté de ce surfeur tentant sa chance à l’étape française du championnat du monde. Non, ce qui stupéfie, c’est que le photographe, enfermé dans le tube d’eau juste devant le candidat, ait eu le talent incroyable de saisir l’homme à une nanoseconde du moment où la lèvre de la vague allait se refermer sur lui en un baiser d’émeraude. Pour que le bonheur soit complet, la providence a également permis que soient aperçues, comme dans une longue vue aquatique, les maisons du front de mer d’Hossegor, dans les Landes, où se déroulait la compétition. (Laurent
LE TUBE DE L’ÉTÉ. Ce n’est pas la taille de ce beach break (littéralement : qui se brise sur le sable) qui nous étonne ni l’habileté de ce surfeur tentant sa chance à l’étape française du championnat du monde. Non, ce qui stupéfie, c’est que le photographe, enfermé dans le tube d’eau juste devant le candidat, ait eu le talent incroyable de saisir l’homme à une nanoseconde du moment où la lèvre de la vague allait se refermer sur lui en un baiser d’émeraude. Pour que le bonheur soit complet, la providence a également permis que soient aperçues, comme dans une longue vue aquatique, les maisons du front de mer d’Hossegor, dans les Landes, où se déroulait la compétition. (Laurent (Masurel/AQUASHOT)
                                         La "raie" pas forcément au milieu, quoique.... 
                                                                   
<b>LES RAIES SUR IMAGE</b>. Lors d’un survol de la côte californienne, le photographe allemand Florian Schulz et son pilote, un enfant du pays qui surveille l’endroit depuis plus de vingt ans, ont aperçu une tache noire. En s’approchant, les deux compères qui cherchaient des baleines se sont rendu compte qu’ils étaient en présence du premier congrès international de la raie. Par milliers, en un mouvement d’ensemble réglé comme les fêtes gymniques nord-coréennes, ces sélaciens traçaient tous la route dans la même direction. Nul ne sait à quel appel répondait cette manifestation, mais il est permis aux gourmands de rêver à un banquet où seraient invités le beurre blanc et les câpres.
LES RAIES SUR IMAGE. Lors d’un survol de la côte californienne, le photographe allemand Florian Schulz et son pilote, un enfant du pays qui surveille l’endroit depuis plus de vingt ans, ont aperçu une tache noire. En s’approchant, les deux compères qui cherchaient des baleines se sont rendu compte qu’ils étaient en présence du premier congrès international de la raie. Par milliers, en un mouvement d’ensemble réglé comme les fêtes gymniques nord-coréennes, ces sélaciens traçaient tous la route dans la même direction. Nul ne sait à quel appel répondait cette manifestation, mais il est permis aux gourmands de rêver à un banquet où seraient invités le beurre blanc et les câpres. (Florian Schulz/BIOSPHOTO)
                 Tu vois, j'te l'avais bien dit!
                            S'envoyer en l'air tous les 2 ça finirait bien par arriver!
Jeudi 7 octobre, ces hommes participent au concours annuel de saut en parachute depuis le sommet des tours jumelles Petronas de Kuala Lumpur, en Malaisie, qui culminent à 452 mètres.
Jeudi 7 octobre, ces hommes participent au concours annuel de saut en parachute depuis le sommet des tours jumelles Petronas de Kuala Lumpur, en Malaisie, qui culminent à 452 mètres. (AFP)
     Fais pas la gueule Ninon!
                           J'arrive doucement, je ne voudrai pas que tu te mouilles les pattes.....
Chaque année, lors de leur passage à Lausanne, les éléphants du cirque Knie se font un plaisir de prendre un bain dans le lac Léman !
Chaque année, lors de leur passage à Lausanne, les éléphants du cirque Knie se font un plaisir de prendre un bain dans le lac Léman ! (Fabrice Coffrini/AFP)
                        Une méduse verte....
La cérémonie d'ouverture des Jeux du Commonwealth a eu lieu dimanche 3 octobre, au stade indien Jawaharlal Nehru, à New Delhi. Plus de 60.000 personnes s’étaient rassemblées pour l’occasion, sous haute surveillance.
La cérémonie d'ouverture des Jeux du Commonwealth a eu lieu dimanche 3 octobre, au stade indien Jawaharlal Nehru, à New Delhi. Plus de 60.000 personnes s’étaient rassemblées pour l’occasion, sous haute surveillance. (Manan Vatsyayana/AFP)
                             Saturne et sa vire au bleu....
<b>ET POURTANT SATURNE</b>. Vous l’aurez sans doute reconnue, grâce à ses anneaux : cette boule incandescente, c’est Saturne, l’une de nos planètes géantes, avec Uranus, Jupiter et Neptune. Photographiée à 65 reprises par le spectromètre à infrarouges de la sonde Cassini, elle nous montre ici, en une seule image composite, toute la splendeur et l’étendue de ses aurores boréales. Magnifique, mais surtout utile. Car« le plus vieil objet d’observation céleste »(voir à ce sujet, sur Dailymotion, l’extraordinaire conférence de l’astrophysicien André Brahic : Promenade sur les anneaux de Saturne) ne cesse de nous éclairer sur le passé, le fonctionnement et l’avenir de la Terre. Un superbe luminaire, merveilleusement lumineux.
ET POURTANT SATURNE. Vous l’aurez sans doute reconnue, grâce à ses anneaux : cette boule incandescente, c’est Saturne, l’une de nos planètes géantes, avec Uranus, Jupiter et Neptune. Photographiée à 65 reprises par le spectromètre à infrarouges de la sonde Cassini, elle nous montre ici, en une seule image composite, toute la splendeur et l’étendue de ses aurores boréales. Magnifique, mais surtout utile. Car« le plus vieil objet d’observation céleste »(voir à ce sujet, sur Dailymotion, l’extraordinaire conférence de l’astrophysicien André Brahic : Promenade sur les anneaux de Saturne) ne cesse de nous éclairer sur le passé, le fonctionnement et l’avenir de la Terre. Un superbe luminaire, merveilleusement lumineux. (Ho New/REUTERS)
 Ah! j'suis dépité "bigloo"
            Marigotine ne parle plus jamais de nous dans son blog!
                        C'est normal "Frozen"
                                      On fini trop par se fondre dans l'anonymat......
Ces manchots empereurs marchent sur la banquise en mer de Weddel, en Antarctique. En toile de fond, des icebergs qui s’étendent sur ces kilomètres de distance.
Ces manchots empereurs marchent sur la banquise en mer de Weddel, en Antarctique. En toile de fond, des icebergs qui s’étendent sur ces kilomètres de distance. (Hermansen Pal/Abaca)
                                                                               Marigotine

Commenter cet article

sereine 12/10/2010 08:15


En tout premier un petit salut aux manchots !! si attendrissants dans "leur film" - et puis .. moi je voudrai bien un plafonnier qui "turne" comme ça, j'adore.
Mais surtout pas le baiser d'émeraude ... j'ai trop peur ... j'aime la mer chaude! et qui bouge pas trop.
bonne journée - A++ Sereine -