Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

La fibre maternelle, ce tissu protecteur...

26 Septembre 2010, 20:20pm

Publié par marigotine FWI

 

 

 

                                           Jamais sans mon enfant!

La député européenne italienne Licia Ronzulli a fait sensation, mercredi 22 septembre, au Parlement européen, à Strasbourg en participant à la séance plénière en portant contre elle son bébé d'un mois. Elle a reçu les applaudissements de ses collègues, avant de revendiquer des meilleurs droits pour les femmes.
La député européenne italienne Licia Ronzulli a fait sensation, mercredi 22 septembre, au Parlement européen, à Strasbourg en participant à la séance plénière en portant contre elle son bébé d'un mois. Elle a reçu les applaudissements de ses collègues, avant de revendiquer des meilleurs droits pour les femmes. (Vincent Kessler/REUTERS)

                         Protection rapprochée.... je dirai même: Inside!
<b>LES DENTS DE LA MÈRE</b>. Mignon ou terrifiant ? C’est comme vous voulez. Car ce cliché, qui pourrait servir d’affiche à un film d’horreur en 3D, ne montre en réalité qu’une scène d’amour maternel chez les caïmans, aussi banale que touchante. Menacés par de multiples prédateurs, les petits de cette espèce ne peuvent en effet survivre qu’en se réfugiant à intervalles réguliers dans la gueule de leur génitrice. Laquelle la leur prête volontiers, dès leur éclosion, puis pour les mettre à l’eau ou les abriter pour la sieste, confortablement nichés sur sa langue, bien à l’abri derrière la redoutable barrière de ses mâchoires.
LES DENTS DE LA MÈRE. Mignon ou terrifiant ? C’est comme vous voulez. Car ce cliché, qui pourrait servir d’affiche à un film d’horreur en 3D, ne montre en réalité qu’une scène d’amour maternel chez les caïmans, aussi banale que touchante. Menacés par de multiples prédateurs, les petits de cette espèce ne peuvent en effet survivre qu’en se réfugiant à intervalles réguliers dans la gueule de leur génitrice. Laquelle la leur prête volontiers, dès leur éclosion, puis pour les mettre à l’eau ou les abriter pour la sieste, confortablement nichés sur sa langue, bien à l’abri derrière la redoutable barrière de ses mâchoires. ( BIOSPHOTO/OSF/Mark Macewen)
J'ai un petit doute sur le sexe des deux personnes de droite....
   Ne pensez vous pas comme moi, que ce sont plutôt des carrures masculines?
       Même les mains de la deuxième personne en partant de la droite semblent très  
                viriles?
                                                 Bon ça reste un doute.....
20100920PHOWWW00473.jpg
               Oh! zut, désolée c'est pas le bon cliché
                                  Là c'est plutôt j'aère ma fibre....    (lol)

 

 

Que c'est drôle! 

 

      Bon c'est pas ma mère!

         Mais j'me plains pas, la fibre paternelle c'est chouette aussi...

 

            T'as du bol toi dans ton sac à dos!

                    Moi, j'ai une sauterelle qui me fait un numéro de séduction

                           Mais j'veux pas d'elle, j'suis pas près pour l'adoption...

 

 

Hey! Médor fais pas le difficile

       Nous on cherche à être adoptés

 Alors même une maman sauterelle fera l'affaire....

 

          Moi, l'adoption c'est fait!

             J'suis tombé dans une famille noble et riche....

                         La famille  "Caisse d'Epargne"

                                                                 Vous connaissez?

 
 

                                                    Marigotine ... Humoriste

Commenter cet article

sereine 27/09/2010 08:22


ha bonjour,
comme toi j'ai un doute sur les 2 ... par contre cette brassée de minous est une photo "bidouillée" les chats sont en double !!
j'adore les photos émouvantes toujours de la maternité ! qu'elles soient humaines ou animales ... ce qui est super drôle ! c'est que les mimiques restent les mêmes ?? et ça, ça nous fait beaucoup
de questions ??
bonne journée. A+ Sereine