Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

Eva Green, fille de Marlène Jobert, et sublîme actrice...

30 Décembre 2009, 11:42am

Publié par marigotine FWI



                                       Une ex-James Bond Girl

                            
Eva Green, plus «craquante» que jamais

                          Eva Green, plus «craquante» que jamais<br/>

      Eva Green dans le rôle de Miss G, tantôt terrifiante, tantôt séduisante. Crédit photos : Studio Canal

Dans le premier film de Jordan Scott, Cracks, l'ex-James Bond girl incarne une charismatique professeur de plongée, mi-ange mi-démon, qui vampirise ses élèves jusqu'à l'obsession.

Elle aurait dû interpréter le rôle de Charlotte Gainsbourg dans le film Antichrist de Lars Von Trier. Aujourd'hui, elle ne le regrette absolument pas.

Dans un des salons feutrés du Fou­quet's, Eva Green semble d'abord sur la défensive. Toute de noir vêtue, cette brune incendiaire au troublant regard clair se révèle pourtant passionnée - et passionnante - dès lors qu'elle parle de son nouveau film Cracks, réalisé par la fille de Rid­ley Scott, Jordan.

À 29 ans, la fille de Marlène Jobert (égérie du parfum Midnight Poison de Dior) mène sa carrière d'actrice comme elle l'entend. Avec discrétion, prudence et discernement. Entre Les Innocents de Bertolucci, son premier film en 2003, le péplum Kingdom of Heaven de Ridley Scott, ou Casino Royale, l'un des meilleurs James Bond, elle aligne des films totalement différents, aux climats variés, dans lesquels elle impose toujours son jeu de séduction singulier, au charme vénéneux.

 

Crédit photo : Studio Canal
Crédit photo : Studio Canal

 

On ne s'étonnera donc pas qu'elle ait plongé dans le premier film de Jordan Scott. L'histoire ? Au cœur des années 1930, Fiamma, une jeune aristocrate italienne (Maria Valverde), arrive dans un pensionnat pour jeunes filles situé sur une île irlandaise. Bien vite, la jeune fille se rend compte qu'elle doit s'intégrer à un groupe d'élèves qui idolâtrent leur professeur de plongée, Miss G (Eva Green), femme charismatique qui les fait toutes rêver…

«Avec Jordan Scott, nous avons tout de suite connecté, se souvient la comédienne. Elle m'a d'abord écrit une lettre à laquelle elle avait joint le scénario. Je l'ai lu et relu. Je l'ai d'abord trouvé ambigu. Le climat particulier, très anglo-saxon, à la frontière entre le conte de fées et le fantastique, des pensionnats pour jeunes filles m'étaient assez in­connus. J'ai trouvé fascinant le personnage de Miss G. Lors de notre première rencontre à Londres, Jordan Scott m'a conseillé quelques lectures, quelques films, Sa Majesté des mouches, Créatures célestes et Picnic à Hanging Rock. Cela m'a beaucoup aidé à pousser le personnage de Miss G jusqu'au bout de son obsession pour la belle Fiamma, qui comme son nom l'indique met le feu aux poudres. Ce qui m'a fasciné chez Miss G, c'est son trajet psychologique, ce crescendo vers la folie. J'ai essayé d'humaniser le personnage au maximum, pour ne pas simplement en faire une méchante de films d'horreurs.»

Adapté du roman éponyme de Sheila Kohler, il est clair que Cracks ne manque pas de charme, et de noirceur. Une sorte de Cercle des poètes disparus au féminin, en plus ténébreux.

 

Perte d'innocence

 

Quant au rôle de Miss G, Eva Green y est parfaite, tantôt aussi terrifiante que Cruella, tantôt aussi séduisante que Greta Garbo. Notamment lorsqu'elle plonge dans les eaux noires du lac Guinness. «Attention, précise-t-elle en riant, moi j'ai eu plus de chance que les filles qui ont dû être très courageuses et nager dans les eaux glacées de ce lac irlandais. J'ai tourné mes scènes dans un studio à Londres, avec une eau à quarante degrés. Sinon, je pense que je n'aurai pas été aussi détendue !»

Après le tournage de ce conte horrifique sur la perte d'innocence, révélant une réalisatrice prometteuse, Eva Green a repris le chemin des studios. «Après Cracks, j'ai interprété un ­personnage à l'opposé de Miss G, s'amuse-t-elle. Dans Womb de Benedek Fliegauf, j'incarne une jeune femme ingénue, vierge et maladivement timide !»

On la verra également bientôt aux côtés de Ewan McGregor dans le film The Last Word, réalisé par David ­McKenzie. À moins que d'ici là, Michel Gondry ne s'entiche d'elle et la choisisse parmi trois autres actrices (Diane Kruger, Jennifer Garner, Blake Lively) pour incarner l'héroïne du prochain film de superhéros hollywoodien Green Lantern… À suivre.

Voir la Bande Annonce du film

http://videos.lefigaro.fr/video/iLyROoafIW6Z.html


Commenter cet article