Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

Et eux et eux, y avez vous pensé....

17 Avril 2012, 15:14pm

Publié par marigotine FWI

 

 

 

Présidentielle: tous ceux que les candidats ont choisi d'ignorer

 

 

 

Les handicapés

Les handicapés représentent, avec leurs proches, près de 10 millions de personnes. De la cécité à la trisomie, de l’autisme à la paralysie, ils n’ont pas été au centre des débats de cette élection présidentielle. Certaines mesures auraient pourtant été les bienvenues, alors que la France reste très en retard en termes d’accessibilité, notamment dans le domaine des transports publics : seules 17,4 % des lignes de bus sont aujourd’hui accessibles aux personnes handicapées. Malgré « l'objectif d'accessibilité à l'ensemble de la vie sociale » - obligatoire en 2015 - 85 % des bâtiments établissements recevant du public (mairies, écoles, bibliothèques ou hôpitaux) ne sont toujours pas accessibles.

 

 

L’outre-Mer

Malgré les visites - toujours médiatisées - des candidats à Mayotte, à La Réunion ou dans les Antilles, l’outre-Mer ne bénéficie que de peu de mesures spécifiques. Pourtant, l’urgence est bien là : le taux de chômage des jeunes oscille entre 50 et 60 %, et seules des mesures de défiscalisation à court terme - 3 ans - ont été annoncées sur le territoire de l’île de la Réunion notamment, ainsi que la création temporaire d’ « emplois aidés ». Une déception pour la population ultra-marine, qui compte tout de même 1 826 993 d’habitants, soit 2,85% de la population française, et de nombreux jeunes… en âge de voter.

 

 

 

Le tourisme

C’est l’un des secteurs économiques rarement mentionnés dans cette campagne, alors qu’il demeure l’un des premiers postes excédentaires de notre commerce extérieur. Est-ce par excès de confiance que les candidats à l’Elysée n’ont pas réservé une ligne - ou si peu - à ce véritable trésor ? Entre 10 et 12 milliards d’euros de solde positif est généré chaque année. Mais si la France demeure la première destination au monde, elle est en troisième place en termes de recettes, après les Etats-Unis et l’Espagne. Une perte de vitesse qui se confirme depuis une dizaine d’années, sans que nos responsables politiques ne semblent en prendre la mesure.

 

 

 

 

Les mal-logés

Mesure phare du dernier quinquennat de Jacques Chirac, la loi DALO (Droit au Logement Opposable) avait fait parler d’elle. Pourtant, à deux semaines du premier tour de l’élection présidentielle, la crise du logement est bien là, sans être évoquée par les candidats à la présidentielle. Les chiffres sont éloquents : selon le dernier rapport de la Fondation Abbé Pierre, la France compte actuellement 3,6 millions de mal-logés, dont 30 % de salariés. 1,2 million de ménages sont en attente d'un logement social, et 33 000 sans-abri vivent dans la rue ou dans des centres d'accueil d'urgence.

 

 

Les animaux

Corrida, expérimentation animale, statut juridique - dans notre code civil, l’animal est considéré comme un « bien-meuble »… Les animaux ne sont pas vraiment le sujet de prédilection de nos candidats. Y compris dans le programme de la candidate d’EELV, où les mesures en faveur de la biodiversité demeurent bien symboliques. Pourtant, un récent sondage* indiquait que 81% des citoyens inscrits sur les listes électorales jugent que la cause animale est un enjeu important, et que près d’un électeur sur 3 affirme même que cette thématique pourrait avoir une influence sur son vote. A bon entendeur…

*Enquête réalisée par Ifop pour la Fondation 30 Millions d’Amis du 20 au 22 décembre 2011 menée auprès de 1008 personnes inscrites sur les listes électorales constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas.

 

 

 


Commenter cet article

thierrys76 17/04/2012 17:35

Bonjour, c'est vrais que tous les points que tu as cité sont pas du tout ou si peu cités et prit en compte dans cette campagne, j'ai lu, il me semble des propositions sur les mals logés chez
Mélanchon et un peu sur le handicap, pour le reste rien chez personne, merci de ce rappel utile. Bon mardi