Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

Encore un petit Quiz ...

23 Octobre 2009, 20:36pm

Publié par marigotine FWI


Quiz : Biscuits & Cie  QUIZ BISCUITS & CIE ...

Croquants, fondants: à l'heure du goûter ou trempés dans un café les petits gâteaux cachent souvent des trésors d'histoires gourmandes...
A déguster sans modération.
Répondez à toutes ces questions et vérifiez vos réponses en fin de l'article.

1 / 10 10

Pourquoi les sablés se nomment-ils ainsi ?


 
2 / 10 10

« Je ne trouve rien de meilleur qu'un Petit LU… Oh si ! Deux Petits LU. » À qui doit-on cette phrase ?

Pourquoi nomme-t-on « petits-fours » les gâteaux miniatures servis dans les cocktails ?


4 / 10 10

La forme des navettes provençales a été inspirée par :

Les meringues sont une invention du :

Pourquoi les financiers ont-ils été baptisés de la sorte ?

De quel pays serait originaire le pain d’épice ?

8 / 10 10

Dans quel ouvrage trouve-t-on la première mention du macaron?

Les « cupcakes » portent ce nom parce que :

Pourquoi le Biscuit Rose de Reims est-il rose ?

 
1 / 10 10

VRAI. Réponse : à cause de leur texture friable comme le sable.
Les sablés auraient été mis au point à Lisieux au milieu du XIXe siècle. C’est le « sablage » de la farine, du sucre et du beurre qui leur a conféré leur saveur et leur nom. Ce n’est qu’en 1923 que les habitants de Sablé-sur-Sarthe profitèrent de l’homonymie pour en réclamer la paternité.

 
2 / 10 10

VRAI. Réponse : Sarah Bernhardt.
Crée en 1883, le petit-beurre LU fait appel en 1904 à la diva pour une réclame d’exception. Croquée par Mucha dans son costume de scène de La Princesse lointaine, d’Edmond Rostand, Sarah Bernhardt y proclame son goût pour le seul biscuit muni de quatre oreilles et quarante-huit dents, au succès jamais démenti.

3 / 10 10

VRAI. Réponse : parce qu’ils sont cuits « à petit four », c’est-à-dire à four presque éteint.
C’est au XVIIIe siècle que naît l’expression « petits-fours », désignant les pâtisseries cuites à feu très doux, après la cuisson des grosses pièces. Ils n’étaient d’ailleurs pas forcément de petite taille à l’époque.

4 / 10 10

VRAI. Réponse : celle d’une barque de pêcheur.
Les navettes commémorent l’arrivée par bateau de Lazare, Marie-Madeleine, Marthe, Marie-Salomé et Sara aux Saintes-Maries-de-la-Mer. On les déguste le jour de la Chandeleur
(2 février). Certains y voient aussi la forme d’un sexe féminin très stylisé…

 5 / 10 10

VRAI. Réponse : XVIIe siècle.
C’est en 1691 que l’on trouve la première recette écrite des meringues dans Le Cuisinier royal et bourgeois, publié par François Massialot, qui les parfume d’écorces d’agrumes.

6 / 10 10

VRAI. Réponse : parce qu’ils ressemblent à des lingots d’or.
Composés d’amande, de sucre et de beurre noisette, les financiers se conservent longtemps tout en restant fondants. On les nomme parfois « friands ».

7 / 10 10

VRAI. Réponse : de Chine.
On doit à la dynastie Tang, au Xe siècle, l’invention du mi-king (littéralement « pain-miel »), ancêtre de notre pain d’épice. Composé de farine pétrie avec du miel, il pouvait être parfumé de plantes ou d’épices. C’est Gengis Kahn qui l’aurait ensuite importé en Turquie avec le succès que l’on sait

8 / 10 10

VRAI. Réponse : dans le Quart livre, de François Rabelais (1552).
Quel gourmand ce Rabelais ! « Puys luy enfournait en gueule esclanches à l’aillade (…) Gelée, hippocras rouge et vermeil, poupelins, macarons… » Donc, contrairement à la rumeur, les macarons existaient en France bien avant l’arrivée des pâtissiers italiens des Médicis !

9 / 10 10

VRAI. Réponse : ils se faisaient cuire dans des tasses (cup en anglais).
Même si la mesure traditionnelle américaine est la cup pour préparer des pâtisseries, c’est bien son moule, pottery cup, qui a donné son nom à ces gâteaux colorés, nommés fairy cakes au Royaume-Uni.

10 10 / 10 10

VRAI. Réponse : pour cacher les grains de vanille qu’il contient.
Mis au point en 1691 pour être dégusté plongé dans du champagne ou du vin, le biscuit de Reims fut d’abord blanc avant de virer au rose grâce au carmin de cochenille qu’on lui ajouta lorsqu’on prit l’habitude de le parfumer à la vanille.

Alors bien répondu?
                                               http://www.mylivesignature.com/signatures/54487/290/FBCF2AA064AA8A01F0CB19E5481670E6.png

 



Commenter cet article