Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

Disneyland, l'autre pays du suicide...

4 Mars 2010, 12:35pm

Publié par marigotine FWI


                article_RTXFT59.jpg

            Un macabre phénomène qui n'est certainement pas un effet de "mode"

Un salarié d'Eurodisney, âgé de 22 ans, a tenté de se suicider le 20 février dans le parc d'attractions suite à des «pressions» et l’«annonce de son licenciement», a-t-il raconté mercredi à l'AFP, l'acte désespéré étant confirmé par la direction du site de Walt Disney.

Cette tentative est intervenue au lendemain du suicide d'un autre salarié de Disneyland Paris, âgé de 30 ans, lui aussi confirmé par la direction, alors que le syndicat FO qui l'a révélé fait le lien avec des conditions de travail «humiliantes».

«J'avais vraiment touché le fond»

«Je suis arrivé à mon poste le 20 février et mon supérieur m'a dit que j'étais licencié, je ne m'attendais pas à ça, j'ai tenté de me suicider sur le site, j'avais vraiment touché le fond», a expliqué Pierre, employé depuis septembre 2006, qui n'a pas souhaité livrer son patronyme.

«Mes absences, liées à ma dépression, ont toujours été justifiées par des certificats médicaux», argumente-t-il, confirmant une information du Parisien de mercredi.

Tout a commencé «fin 2007», avec des «pressions de mon manager qui ont entraîné des dépressions». Le médecin du travail «m'a transféré d'urgence sur un autre poste mais ça a continué et en août 2009, j'ai fait une première tentative de suicide chez moi», poursuit Pierre, qui précise qu'il avait une «activité syndicale» et que «Disney était toute (sa) vie».

10 millions d’euros pour la santé et la sécurité au travail

«J'ai rencontré la direction mercredi pour leur demander ma réintégration, qu'ils ont refusée», regrette-t-il, avant d'ajouter qu'il compte «porter plainte auprès du procureur pour harcèlement moral et discrimination syndicale».

Daniel Dreux, vice-président des ressources humaines, a confirmé la tentative de suicide de Pierre et expliqué qu'«un dispositif d'assistance sociale à destination des salariés en souffrance personnelle et professionnelle est mis en place», tout en indiquant que «10 millions d'euros sont chaque année investis dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail».

Source de l'article: 20 minutes.

 

                                                                                                        Marigotine

 

Commenter cet article