Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

Dieu soit béni enfin on peut en manger....presque à volonté!

5 Janvier 2010, 12:56pm

Publié par marigotine FWI


                  Comme j'aime à le dire lorque je fais mes animations chocolat:
                        Chocolat manger avec plaisir ne fait pas grossir...................

            

Finis les régimes rigides et punitifs, si vous êtes accro au chocolat, continuez à en manger ! Contrairement aux idées reçues, il peut vous aider à maigrir ou à garder la ligne.


                          
                  

Chocolat : votre allié minceur !

1. Pour maigrir, il faut se faire du bien

Les régimes rigides et punitifs ont fait la preuve de leur inefficacité : malgré une perte de poids initiale, les frustrations sont telles que l’on craque rapidement. De plus, à leur arrêt, on reprend les kilos perdus, car ils n’apprennent pas à concilier équilibre et plaisir. Aussi, si vous êtes fan de chocolat, ne l’excluez pas de votre alimentation même lorsque vous cherchez à maigrir !                                                  
                               

                                   

2. Du chocolat, oui mais combien ?

Le fait que l’on puisse maigrir ou rester mince tout en mangeant du chocolat ne doit pas non plus vous faire oublier que le chocolat est riche en calories. Ainsi, manger chaque jour une demi-tablette de chocolat (soit 50 g) en plus de votre nourriture habituelle risque fort de vous faire prendre… 1 kilo par mois ! Même si nous avons tous et toutes des besoins différents, globalement, ne dépassez pas une tablette de 100 g par semaine, si vous cherchez à retrouver la ligne, ou si vous avez du mal la conserver… 
               

3 Chocolat noir ou au lait ?

Le chocolat au lait a la réputation de faire grossir, tandis que le chocolat noir serait bon pour la ligne… Mais c’est une idée fausse ! En fait, tous les chocolats (noir, au lait ou encore chocolat blanc) ont des teneurs voisines en calories (entre 520 et 550 calories), en graisses ou lipides (environ 30 g pour 100 g) et en sucres (entre 55 et 60 g pour 100 g).


   
  

4. Faut-il acheter du chocolat light ?

Dans les chocolats light, le sucre est remplacé par un édulcorant comme l’aspartame. C’est une fausse bonne idée : généralement moins savoureux, ces chocolats sont aussi plus riches d’une vingtaine de calories que les chocolats normaux ! En effet, les chocolats light contiennent moins de sucres, mais plus de graisses
A noter : n’ayez pas peur du chocolat aux noisettes. Il est moins riche en sucre, en gras et en calories (moins 40 calories pour 100 g). Si vous l’aimez bien, profitez .

5. Cacao : quand le déguster pour garder la ligne ?

Choisissez le moment le plus agréable pour vous sans culpabiliser. Par exemple :
- à midi, un carré de chocolat avec le café.
- après le dîner, un ou deux carrés en discutant en couple ou entre amis.
- à la pause de 17 h : dans ce cas, mangez un fruit avant, afin que le chocolat n’arrive pas dans un estomac vide. Les fibres du fruit ralentissent la digestion des sucres du chocolat, et vous bénéficierez ainsi d’un effet coupe-faim naturel pour l’heure du dîner.

6. Des molécules miracle ?

Le chocolat contient des molécules qui agissent sur le cerveau :
- des psychostimulants comme la théobromine et la caféine.
- le tryptophane qui, à l’inverse, a plutôt un effet relaxant.
- la tyramine et la phényléthylamine, qui interagissent avec les mécanismes neurologiques liés au plaisir.
Malgré leur diversité, ces molécules sont cependant en trop faible concentration dans le chocolat pour avoir un réel impact sur le cerveau. Les études scientifiques montrent en effet que le calme et le bien-être ressentis après avoir mangé du chocolat sont avant tout d’ordre sensoriel. Moral de l’histoire : c’est uniquement lorsqu’on le trouve bon, que le chocolat donne du bonheur.

7. Femmes et chocolat : des relations complexes

Les femmes sont plus souvent accros au chocolat que les hommes car plus attirées par le sucré. Le phénomène est encore amplifié dans les jours qui précèdent les règles ou en période de stress comme à la ménaupose. Elles sont alors particulièrement sensibles aux arômes du cacao. Par ailleurs, lorsqu’elles mangent du chocolat, nombreuses sont les femmes qui, après une euphorie passagère, ressentent de la culpabilité : un vestige des diktats de certains régimes ?

                                Et si on se faisait une petite cure chocolatée!!!

                                                    MARIGOTINE

Commenter cet article