Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

C'est quand déjà la trêve des confiseurs? y'a urgence...

26 Novembre 2012, 10:56am

Publié par marigotine FWI

 

 

 

 

Parure d'automne, parure d'hiver?

Un cerveau en pleine rebellion sur la taxe "Nutella" ?

Arbre de vie?

Un coulis de crème anglaise sur du chocolat chaud?

                       Rien de tout cela....

 

<strong>De branche en branche</strong>. Comme les rameaux d'un immense arbre pétrifié, les innombrables bras d'un des affluents du fleuve Daintree, dans le nord-ouest de l'Australie, ont lentement creusé leur lit dans le limon pour mieux se jeter dans l'océan. Année après année, de nouvelles ramifications sont apparues, poussées par les crues du fleuve et le courant, puis elles se sont sédimentées dans un sable épais mêlé d'argile au bord du Pacifique. Un paysage unique au monde capturé depuis le ciel, en hélicoptère, par le photographe Australien Ted Grambeau, connu surtout pour ses images aquatiques et ses photos de surf. De l'aveu même de l'artiste, deux mois auront été nécessaires pour réaliser ce cliché dans les plus belles conditions de lumière possibles.
 Comme les rameaux d'un immense arbre pétrifié, les innombrables bras d'un des affluents du fleuve Daintree, dans le nord-ouest de l'Australie, ont lentement creusé leur lit dans le limon pour mieux se jeter dans l'océan. Année après année, de nouvelles ramifications sont apparues, poussées par les crues du fleuve et le courant, puis elles se sont sédimentées dans un sable épais mêlé d'argile au bord du Pacifique. Un paysage unique au monde capturé depuis le ciel, en hélicoptère, par le photographe Australien Ted Grambeau, connu surtout pour ses images aquatiques et ses photos de surf. De l'aveu même de l'artiste, deux mois auront été nécessaires pour réaliser ce cliché dans les plus belles conditions de lumière possibles. Crédits photo : Ted Grambeau/CATERS NEWS/SIPA/Ted Grambeau/CATERS NEWS/SIPA
Même en transit pour les Maldives j'veux pas attérir là....

<strong>Opération reconquête</strong>. Les manifestants ont réinvesti lundi le site du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes, érigeant des barricades à l'aide de tracteurs. Après l'intervention des forces de l'ordre vendredi, Jean-Marc Ayrault avait proposé une commission de dialogue. Une tentative d'apaisement à nuancer, car le gouvernement ne compte «aucunement revenir sur le projet d'aéroport», selon les mots de Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement.
. Les manifestants ont réinvesti lundi le site du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes, érigeant des barricades à l'aide de tracteurs. Après l'intervention des forces de l'ordre vendredi, Jean-Marc Ayrault avait proposé une commission de dialogue. Une tentative d'apaisement à nuancer, car le gouvernement ne compte «aucunement revenir sur le projet d'aéroport», selon les mots de Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement. Crédits photo : JEAN-SEBASTIEN EVRARD/AFP
L'UMP:
                     Le géant, que dis-je la bète noire de l'opposition  est à terre!
Tellement "bètes" et obstinés ces deux têtes de mules que des vétérinaires sont sur le terrain...
<strong>Aux petits soins</strong>. Une armada de 9 vétérinaires a été mobiliser pour soigner ce gorille des montagnes du Rwanda, victime de braconnage. La zoologiste Dian Fossey, assassinée en 1985 et instigatrice du projet «Gorilla Fund International» aurait été fière des progrès réalisés pour la protection de l'espèce. A sa mort, la région ne comptait plus que 250 gorilles, aujourd'hui on en dénombre plus du double.
 Une armada de 9 vétérinaires a été mobiliser pour soigner ce gorille des montagnes du Rwanda, victime de braconnage. La zoologiste Dian Fossey, assassinée en 1985 et instigatrice du projet «Gorilla Fund International» aurait été fière des progrès réalisés pour la protection de l'espèce. A sa mort, la région ne comptait plus que 250 gorilles, aujourd'hui on en dénombre plus du double. Crédits photo : Barcroft Media/Barcroft Media/ABACA

Putain de merdier!
Peux même pas m'absenter 6 mois sans que ça dégénère.
Y sont où les deux casse-noix?
<strong>Le retour?</strong> Certains le voient comme l'ultime recours pour mettre fin à la lutte fratricide à laquelle se livrent Jean-François Copé et François Fillon à la tête de l'UMP. Nicolas Sarkozy a fait en quelque sorte son grand retour dans la vie publique, déjeunant avec François Fillon ce lundi midi. Alors que le parti est au bord de l'implosion, l'ancien président ne devrait cependant pas intervenir publiquement.
 Certains le voient comme l'ultime recours pour mettre fin à la lutte fratricide à laquelle se livrent Jean-François Copé et François Fillon à la tête de l'UMP. Nicolas Sarkozy a fait en quelque sorte son grand retour dans la vie publique, déjeunant avec François Fillon ce lundi midi. Alors que le parti est au bord de l'implosion, l'ancien président ne devrait cependant pas intervenir publiquement. Crédits photo : BENOIT TESSIER/REUTERS
Manquait plus que les femmes s'y mettent!
              Alors là on est pas sorti du pétrin....

<strong>Fête sous haute protection</strong>. Les musulmans célébraient Achoura ce dimanche. À Beyrouth ces jeunes libanaises se sont ainsi rassemblées pour commémorer la mort de l'Imam Hussein, petit-fils du prophète Mahomet. Une fête principalement chiite, qui ravive l'opposition avec les Sunnites. Sur le chemin vers le lieu saint de Kerbala en Irak, il arrive que les pèlerins soient victimes d'attaques menées par des extrémistes sunnites.
 Les musulmans célébraient Achoura ce dimanche. À Beyrouth ces jeunes libanaises se sont ainsi rassemblées pour commémorer la mort de l'Imam Hussein, petit-fils du prophète Mahomet. Une fête principalement chiite, qui ravive l'opposition avec les Sunnites. Sur le chemin vers le lieu saint de Kerbala en Irak, il arrive que les pèlerins soient victimes d'attaques menées par des extrémistes sunnites. Crédits photo : -/AFP

Commenter cet article