Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

Attention questionnaires indiscrets jusqu'où ont-ils le droit?

18 Mars 2010, 10:22am

Publié par marigotine FWI


                               LES "BANKSTERS" SONT DE RETOUR...
   

       Des particuliers se sont plaints à la Cnil de questionnaires de banques indiscrets

   Logo de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil)
Logo de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil)/Stephane de Sakutin AFP/Archives
Merci à 20 minutes.fr pour ces informations.

SOCIETE - Il leur était demandé des justificatifs de revenus, de pensions et des questions personnelles...

LaCnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés) a indiqué ce mercredi avoir reçu une vingtaine de plaintes de particuliers contre des questionnaires personnels envoyés par des banques et jugés trop indiscrets, confirmant une information du journal Le Monde

«Ces plaintes, reçues il y a deux semaines environ, sont en cours d'instruction», a affirmé une porte-parole de la Cnil. L''Afub, l'association d'usagers des banques qui avait révélé l'existence de ces questionnaires le mois dernier, doit quant à elle déposer sa plainte jeudi, selon une porte-parole.

Justificatifs de revenus, de pension

Selon des documents collectés par l'Afub et envoyés à des clients, parfois très anciens, de la Caisse d'Epargne, du Crédit Agricole, ou d'ING Direct, les établissements demandent notamment des justificatifs de revenus, de pension, s'intéressent à la composition de la famille.

Or ces éléments sont totalement étrangers à la gestion de leurs comptes, selon l'Afub, qui affirme que ces centaines de milliers de clients sont concernés et qui appelle au boycottage de ces banques.

Un décret de 2009 contre le blanchiment d'argent

Les banques invoquent pour leur défense qu'elles sont obligées d'envoyer de tels questionnaires, à la suite d'un décret de septembre 2009 pris dans le cadre de lutte contre le blanchiment d'argent et les activités terroristes.

Elles font également valoir que la Commission bancaire, leur organe de contrôle, supervise le recueil d'informations effectué par chaque établissement et dispose d'un pouvoir de sanction en cas de non respect de leurs obligations.

 

 

Le conseil de Marigotine:

Si vous contractez un prêt auprès de votre banque et que vous accompagnez, ou que vous êtes accompagnée par une personne de votre entourage, la personne qui accompagne ne doit jamais décliner son identité auprès du banquier, Répondre simplement c'est un ou une amie,  car celle-ci peut-être retenue comme  "éventuel cautionneur" sans que vous ayez signé quoi que ce soit.

( Je parle en connaissance de cause car cela m'est arrivé il y a maintenant  quelques années par une banque Française dont je tairai le nom!)  

                                                                                                                Marigotine

Commenter cet article

valérie 18/03/2010 21:25


Exact j'ai reçu une demande de renseignements il y a quelques semaines venant de ma banque et d'autres mon fais part également du même type de courrier @mitié Bises Val.