Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

Attention on croit que c'est bon...(dernière partie)

15 Juillet 2010, 17:15pm

Publié par marigotine FWI

 

 

                              Médicaments contrefaits : la liste noire !

 

 

                                        Contre entre la grippe : Tamiflu®

                                                           medicaments sommeil

A l'automne dernier, des escrocs du Web ont mis à profit la panique liée à la pandémie de grippe A H1N1 en commercialisant des contrefaçons de Tamiflu® sur la toile.
Quels sont les risques : Aucune étude sur les risques des lots contrefaits n'est encore disponible. Au pire : de graves problèmes de santé, au mieux l'absence d'efficacité.
Méfiance : Il suffisait de taper "acheter du Tamiflu®" sur un moteur de recherche pour voir apparaître des dizaines de sites proposant d'acquérir le produit sans ordonnance. Les cybermarchands regorgeaient d'astuces puisqu'il suffisait de remplir un "formulaire médical" pour recevoir plusieurs boîtes de Tamiflu®. D'autres jouaient la carte du générique, tout en sachant qu'aucune version générique de cet antiviral n'est homologuée sur le marché.
Sachez-le : En France, le Tamiflu® n'est prescrit par les médecins que dans les formes les plus graves de la grippe A, et non pas en prévention.

 

                                      Contre l'alopécie : Propecia®

                                                                       alopecie cheveux homme

Méfiez-vous des ventes de médicaments contre la chute de cheveux ! Une étude allemande menée en 2007 a tracé 24 commandes en ligne de Propecia® (médicament prescrit pour les hommes en début d'alopécie). Les vendeurs n'ont demandé d'ordonnance pour aucune d'entre elles. La moitié des sites internet suivis ont juste empoché l'argent sans rien envoyer, la moitié des autres ont fourni des produits contrefaits (2/3 dépourvus de principe actif et 1/3 avec une quantité de principe actif inférieure à ce qui était indiqué).
Quels sont les risques : Que le produit n'agisse pas... et/ou se faire voler.
Méfiance : Pace que le médicament est cher en pharmacie et n'est pas remboursé par l'Assurance Maladie, certains sites le proposent sans marque et sans ordonnance sous le nom de la molécule "Finastéride". Impossible de savoir ce que vous achetez vraiment...

Et aussi, les lentilles de contact, les préservatifs...                                                                     

                                                                     lentille

En 2004 ont été repérées sur la toile des lentilles de contact Proclear® et Surevue® contrefaites provenant du laboratoire Johnson&Johnson Vision Care et Coopervision.
Quels sont les risques : En plus d'être inconfortables car mal "faites", elles ne sont pas stériles et peuvent entraîner des problèmes infectieux au niveau de l'oeil.
Idem pour les préservatifs. En 2006, près de 200 000 préservatifs contrefaits qui seraient poreux et ne protégeraient pas ont été interceptés par les douanes françaises à un péage de la région d'Aix-en-Provence dans un semi-remorque en provenance d'Espagne et immatriculé en Hongrie. Ils étaient destinés à des circuits parallèles hongrois.
En France, le seul risque d'acquérir ce genre de produits reste la toile ou les circuits parallèles.

                                    Ce que vous risquez vraiment

                                                                        femme peur

En l’absence de visite médicale, du conseil du médecin et du pharmacien, le médicament acheté sur internet peut ne pas être adapté à la pathologie du patient, être contre-indiqué, et provoquer des interactions médicamenteuses dangereuses pour sa santé.
De plus, selon l'étude Pfizer en 2009, certains médicaments contrefaits peuvent contenir des ingrédients nocifs, comme de la mort-aux-rats, de l'acide borique et de la peinture à base de plomb. Ils sont généralement fabriqués par des personnes ne possédant pas les qualifications requises et dans des conditions sanitaires souvent lamentables. Ils peuvent contenir une dose nulle, trop faible ou trop forte de l'ingrédient actif. Les médicaments contrefaits peuvent ainsi entraîner des échecs thérapeutiques, voire la mort, pour les patients qui les consomment.

Comment éviter les contrefaçons ?

                                                                        medicament contrefaits ordinateur

Vous pouvez avoir affaire à de faux médicaments uniquement si vous les achetez sur le net à partir de sites étrangers. Les sites de vente en ligne de compléments alimentaires et de tonifiants en France sont très contrôlés par les autorités.
Un conseil : Pour éviter les fraudes, il est déconseillé d'acheter des médicaments chez un cybermarchand. Il est d'ailleurs interdire d'en vendre en France quand on n'est pas pharmacien. Pour les produits de santé autres que les médicaments (gélules de plantes...), préférez toujours les sites qui ont pignon sur rue, avec adresse postale et numéro de téléphone. Il faut aussi fuir les sites qui n'exigent pas d'ordonnance pour les médicaments soumis à prescription, qui proposent leur "propre" ordonnance selon les réponses à un questionnaire en ligne ou bien sûr, qui proposent un "remède miracle" à un problème de santé grave.
Le mieux : ne jamais vous hasarder à répondre à un spam proposant du Viagra à prix cassé ou des pilules amincissantes à tarifs imbattables.


                                           Ne l'oubliez pas, pour votre santé:

           Le conseil d'un pharmacien ou d'un médecin est indispensable .

                                                                                                        Marigotine

                                                                                                                                                          

Commenter cet article

sophro 15/07/2010 21:44


coucou, bonsoir,
et oui, on a cette chance en France .... demandez à votre pharmacien !! on ne peut acheter n'importe quoi, n'importe où !!!
bonne soirée, bis A+ Sophro