Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

Attention on croit que c'est bon.... (1ère partie)

14 Juillet 2010, 10:55am

Publié par marigotine FWI

 

              

                           Médicaments contrefaits : la liste noire !

 

                                                         medicament contrefait

1 Européen sur 5 et 14 % des Français prennent le risque d'acheter des médicaments contrefaits. Boosters érectiles, Alli®, DHEA, mélatonine... Sur le Web, on trouve de tout, à des prix défiant toute concurrence et sans ordonnance ! Quels sont vraiment les risques ? Enquête.

Contre les troubles de l'érection : Viagra®, Cialis®...

                                                                          viagra

Les produits contre le dysfonctionnement érectile - Viagra®, Cialis®, Levitra® (sildanéfil, tadalafil, vardénafil) - font fréquemment l'objet de contrefaçons. Le Viagra® arrive en tête des médicaments les plus contrefaits au monde. Rien qu'en 2008, 881 205 boîtes de médicaments de Viagra® et Cialis®, deux stimulants sexuels, ont été saisies par les douanes françaises au port du Havre, soit 62% de plus qu'en 2004 !
Quels sont les risques : Au pire, des problèmes cardiaques graves en fonction des lots contrefaits, au mieux une absence d'effets (pas de principe actif). Attention : ces médicaments ne doivent être pris que sur avis médical (risque de grave danger en cas d'associations avec d'autres médicaments).
Méfiance : Les produits proposés à la vente sur le net sont souvent décrits comme étant des médicaments génériques. Or, il n'existe pas de version générique notamment pour le Viagra®. Les brevets du laboratoire Pfizer n'étant pas encore tombés dans le domaine public.
Sachez-le : 25% des médicaments achetés sur le net sont des produits contre les troubles de l'érection.

Des hormones : DHEA, mélatonine...

                                                                    hormone medicament femmeI

Internet permet de se procurer des médicaments n'ayant pas été soumis à l'évaluation des autorités sanitaires françaises. C'est le cas par exemple de la DHEA et de la prégnénolone (hormones présentées comme anti-âge) et de la mélatonine (hormone du sommeil).
Quels sont les risques : la prise de DHEA non contrefaite pourrait stimuler la croissance de cancers hormodépendants (prostate, sein, utérus). Pas d'étude concernant la DHEA, la mélatonine et la prégnénolone contrefaites.
Méfiance car on les retrouve en vente libre sur la toile, provenant notamment des Etats-Unis. Administrés depuis l'étranger, ces sites ne sont pas tenus d'appliquer les réglementations françaises. Echappant à tout contrôle, la qualité et la composition des gélules sont très variables. Certaines pilules ne contiendraient pas la moindre molécule, d'autres sont trop dosées. Enfin d'autres recèlent des produits différents de ceux mentionnés sur l'étiquette.
A noter : Selon l'Afssaps, en l’absence d’un suivi médical adapté, leur utilisation est fortement déconseillée, contrefaçon ou pas.

Le nouveau médicament anti-obésité Alli®

                                                                        femme medicament

Victime de son succès ou plutôt de la contrefaçon, le médicament Alli® pour perdre du poids fait parler de lui. Le 18 janvier 2010, la Food and Drug Administration aux Etats-Unis a mis en garde les consommateurs au sujet d'une version contrefaite.
Quels sont les risques : Au lieu de l'ingrédient actif initial (orlistat), cette copie contiendrait dans certains cas de la sibutramine, un principe actif utilisé dans d'autres médicaments anti-obésité qui peut provoquer de graves problèmes cardiovasculaires (hausse de la tension artérielle et de la fréquence cardiaque...) sans suivi médical.
Méfiance : Surtout si la date de péremption indique le jour, le mois et l'année (et non uniquement le mois et l'année comme c'est la règle) ; et si sur l'opercule de la bouteille n'est pas mentionnée "Sealed for your protection" (scellé pour votre protection).

D'autres médicaments anti-obésité contrefaits : Reductil, Xenical...

                                                                        complements alimentaires medicaments

Selon une étude de 2009 menée par le laboratoire Pfizer, 45% des médicaments les plus achetés sur le net concernent la perte de poids.
Attention car selon l'Afssaps, des contrefaçons de Reductil®, un médicaments contre l'obésité, a été repéré sur le marché européen courant 2004.
Quels sont les risques : Il n'existe aucune étude sur les risques de ces lots contrefaits. Toutefois, certains produits amaigrissants contrefaits ou illicites peuvent contenir de la sibutramine, un anorexigène qui sans surveillance médicale, peut générer des risques cardiovasculaires graves.
Méfiance : D'autres produits sous forme de compléments alimentaires peuvent contenir des substances interdites telles la plante Ephédra, l'éphédrine ou la synéphrine dangereuses pour la santé.
Attention : Un autre médicament minceur contrefait aurait été repéré, le Xenical®.

 

  Mon conseil:     Ne vous laissez pas embobiner, rien n'est plus préférable pour quelques motifs que ce soient que de consulter son médecin

 

                                                                                                   Marigotine

Commenter cet article

sophro 14/07/2010 14:45


et pour sûr! rien que le pharmacien et le médecin si nécessaire. Il y a plein de petits trucs maison ... que l'on peut !! en prenant conseil .... phyto, HE, massage, relaxe etc ......... du calme,
du calme, et du RIRE -
bis toujours chaud chaud !! Sereine