Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

ANNAURI ANIRUQ, ou joyeux Noël en Lapon...

25 Décembre 2009, 20:29pm

Publié par marigotine FWI


                

           <b>ANNAURRI ANIRUQ ! -</b> «Joyeux Noël ! » en inupiaq, la langue des Esquimaux de l'Alaska, pour cette aurore boréale photographiée dans la banlieue d'Anchorage, au-dessus des monts Chugach. Un phénomène lumineux né de la collision entre les particules éjectées par les éruptions et le champ électromagnétique terrestre, qui dessine ici un nuage ionisé digne du sillage qu'aurait pu laisser le traîneau du Père Noël. Et s'il est vert, c'est parce qu'il est composé d'oxygène ; 40 kilomètres plus bas, la pression sur les molécules d'azote l'aurait fait virer au rouge. Mais peu importe sa couleur : quoi de mieux qu'une aurore polaire pour nous offrir une carte postale idéalement de saison ?
ANNAURRI ANIRUQ ! - «Joyeux Noël ! » en inupiaq, la langue des Esquimaux de l'Alaska, pour cette aurore boréale photographiée dans la banlieue d'Anchorage, au-dessus des monts Chugach. Un phénomène lumineux né de la collision entre les particules éjectées par les éruptions et le champ électromagnétique terrestre, qui dessine ici un nuage ionisé digne du sillage qu'aurait pu laisser le traîneau du Père Noël. Et s'il est vert, c'est parce qu'il est composé d'oxygène ; 40 kilomètres plus bas, la pression sur les molécules d'azote l'aurait fait virer au rouge. Mais peu importe sa couleur : quoi de mieux qu'une aurore polaire pour nous offrir une carte postale idéalement de saison ?

<b>MERRY CHRISTMAS ! -</b> «Joyeux Noël !» en anglais, la langue de l'officier de la Royal Navy qui découvrit ce gigantesque glacier flottant, en 1841, au sud de l'Antarctique. Baptisé de son nom, «la grande barrière de Ross» polarise aujourd'hui l'attention des scientifiques préoccupés par le réchauffement climatique. On en aperçoit deux, en bas à droite, penchés sur l'une des crevasses qui fragilisent le bord de cette falaise de glace, longue de plus de 800 kilomètres sur 30 à 50 mètres de hauteur. Leurs travaux ont prouvé que l'effondrememnt de ce glacier, aussi vaste que la France, ne date pas d'hier : il a disparu et s'est reconstitué 38 fois au cours des 5 derniers millions d'années !
MERRY CHRISTMAS ! - «Joyeux Noël !» en anglais, la langue de l'officier de la Royal Navy qui découvrit ce gigantesque glacier flottant, en 1841, au sud de l'Antarctique. Baptisé de son nom, «la grande barrière de Ross» polarise aujourd'hui l'attention des scientifiques préoccupés par le réchauffement climatique. On en aperçoit deux, en bas à droite, penchés sur l'une des crevasses qui fragilisent le bord de cette falaise de glace, longue de plus de 800 kilomètres sur 30 à 50 mètres de hauteur. Leurs travaux ont prouvé que l'effondrememnt de ce glacier, aussi vaste que la France, ne date pas d'hier : il a disparu et s'est reconstitué 38 fois au cours des 5 derniers millions d'années !

<b>TRATRY NY KRISMASY - </b>«Joyeux Noël !» en malgache, car il n'y a plus qu'à Madagascar que l'on trouve encore en liberté des propithèques de Verreaux, dont cette mère et son petit qui galopent à la recherche de nourriture entre deux arbres. Cette sous-espèce de lémuriens, aux pieds et aux mains très proches de ceux de l'homme, vient tout juste d'être réhabilitée par deux chercheurs strasbourgeois : alors qu'on les considérait jusqu'à présent comme «moins évolués» que les autres primates, ces scientifiques ont en effet prouvé que les lémuriens étaient, en réalité, aussi malins que les grands singes. Une découverte qui pourrait renforcer leur popularité, tout en incitant à mieux les protéger.
TRATRY NY KRISMASY - «Joyeux Noël !» en malgache, car il n'y a plus qu'à Madagascar que l'on trouve encore en liberté des propithèques de Verreaux, dont cette mère et son petit qui galopent à la recherche de nourriture entre deux arbres. Cette sous-espèce de lémuriens, aux pieds et aux mains très proches de ceux de l'homme, vient tout juste d'être réhabilitée par deux chercheurs strasbourgeois : alors qu'on les considérait jusqu'à présent comme «moins évolués» que les autres primates, ces scientifiques ont en effet prouvé que les lémuriens étaient, en réalité, aussi malins que les grands singes. Une découverte qui pourrait renforcer leur popularité, tout en incitant à mieux les protéger.

Les illuminations de Noël au chateau de Chambord, le 21 décembre 2009.
Les illuminations de Noël au chateau de Chambord, le 21 décembre 2009.



Coucher de soleil derrière les arbres enneigés près de Breckerfeld, en Allemagne, le 19 décembre 2009.
Coucher de soleil derrière les arbres enneigés près de Breckerfeld, en Allemagne, le 19 décembre 2009.

                                                          MARIGOTINE


Commenter cet article

Victor DEL REY 25/12/2009 22:38


De très belles photos. Et c'est bien de connaitre ces termes d'ailleurs...

N'hésitez pas à visiter mon blog :
http://victordelrey.over-blog.com/
A bientot !!!


marigotine FWI 28/12/2009 11:38


Bonjour,
Merci pour la petite visite, et à mon tour je suis passée sur l'article des grnouilles rousses, et Lancelot (normal mon prénom est Viviane!!) @+++ Marigotine