Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

Allez on se met du coté....

21 Janvier 2012, 13:53pm

Publié par marigotine FWI

 

 

 

 

 

                                 "Coté forêt vivante"

Qu'on ne s'y trompe pas, cette forêt en trompe l'oeil est là pour nous dire de bien l'ouvrir....

 

<b>Forêt vivante</b>. C’est le moment de chausser ou de nettoyer vos lunettes. Car ce magnifique poster, réalisé par le WWF pour sa campagne antidéforestation «Forêts vivantes» est un trompe l’oeil. Vous devriez pouvoir y repérer une dizaine d’animaux différents, qui se confondent ici avec le foisonnement végétal dont ils ont besoin pour survivre. Un message limpide, qui vise à faire comprendre qu’en abattant des arbres, ce ne sont pas seulement des forêts qu’on assassine mais aussi tout ce qu’elles abritent. Et cette prise de conscience est urgente : les forêts ne recouvrent déjà plus que 30%de la surface de notre planète et elles continuent à disparaître chaque année au rythme de l’équivalent d’un État grand comme le Panamá.
 C’est le moment de chausser ou de nettoyer vos lunettes. Car ce magnifique poster, réalisé par le WWF pour sa campagne antidéforestation «Forêts vivantes» est un trompe l’oeil. Vous devriez pouvoir y repérer une dizaine d’animaux différents, qui se confondent ici avec le foisonnement végétal dont ils ont besoin pour survivre. Un message limpide, qui vise à faire comprendre qu’en abattant des arbres, ce ne sont pas seulement des forêts qu’on assassine mais aussi tout ce qu’elles abritent. Et cette prise de conscience est urgente : les forêts ne recouvrent déjà plus que 30%de la surface de notre planète et elles continuent à disparaître chaque année au rythme de l’équivalent d’un État grand comme le Panamá. ( WWF/CATERS NEWS/SIPA)
               Coté "Dujardin"
L'artist n'a peut-être pas fini de récolter les moissons.....
<b>Bravo l’artiste !</b> Sélectionné six fois pour les Golden Globes – l’antichambre des Oscars – le film<i> The Artist</i> a finalement remporté trois prix dimanche dernier: meilleure musique, meilleure comédie, et meilleur acteur dans une comédie pour Jean Dujardin, qui étreint ici sa partenaire Bérénice Béjo tandis que son épouse Alexandra Lamy immortalise l’événement. Français mais muet, tourné à Hollywood sur un scénario qui glorifie l’âge d’or du cinéma américain, ce film ne manquait déjà pas d’atouts pour séduire le jury; mais le charme et l’humour déployés par Jean Dujardin semblent avoir aussi joué. On ne saura cependant que mardi – 24 janvier, jour de la première sélection pour les Oscars – si l’aventure continue.
  Sélectionné six fois pour les Golden Globes – l’antichambre des Oscars – le film The Artist a finalement remporté trois prix dimanche dernier: meilleure musique, meilleure comédie, et meilleur acteur dans une comédie pour Jean Dujardin, qui étreint ici sa partenaire Bérénice Béjo tandis que son épouse Alexandra Lamy immortalise l’événement. Français mais muet, tourné à Hollywood sur un scénario qui glorifie l’âge d’or du cinéma américain, ce film ne manquait déjà pas d’atouts pour séduire le jury; mais le charme et l’humour déployés par Jean Dujardin semblent avoir aussi joué. On ne saura cependant que mardi – 24 janvier, jour de la première sélection pour les Oscars – si l’aventure continue. (Vince Bucci/NBCU/SIPA)
                      "Coté mer"
Tout est paradisiaque, mais pour combien de temps....
Désolée pour ces miliardaires mais la nature reprend toujours ses droits!  

<b>Îlot témoin.</b> Le plus important sur ce cliché, c’est l’arrière-plan : ces dizaines de confettis saupoudrés au large de Dubaï, Toujours nus et plats, en attente d’un constructeur et d’un jardinier. À eux tous (prèsde300) et photographiés par satellite, ces îlots Artificiels à plusieurs dizaines de millions de dollars l’unité dessinent un planisphère de notre monde et de ses cinq continents : «The World». Mais ce projet pharaonique, lancé en 2003, serait en train de faire naufrage, plombé par les crises immobilière et financière puis par la résistance de la nature. Depuis la suspension des travaux en2008, il paraît en effet que les îlots s’enfoncent et que les chenaux s’ensablent. De quoi naufrager aussi le moral de ceux qui se sont installés les premiers !   Le plus important sur ce cliché, c’est l’arrière-plan : ces dizaines de confettis saupoudrés au large de Dubaï, Toujours nus et plats, en attente d’un constructeur et d’un jardinier. À eux tous (prèsde300) et photographiés par satellite, ces îlots Artificiels à plusieurs dizaines de millions de dollars l’unité dessinent un planisphère de notre monde et de ses cinq continents : «The World». Mais ce projet pharaonique, lancé en 2003, serait en train de faire naufrage, plombé par les crises immobilière et financière puis par la résistance de la nature. Depuis la suspension des travaux en2008, il paraît en effet que les îlots s’enfoncent et que les chenaux s’ensablent. De quoi naufrager aussi le moral de ceux qui se sont installés les premiers !
         "Sur le coté et presque englouti"
    Il y a vraiment pire que le naufrage  du moral de ces miliardaires!

<b>Recherches</b>. Après avoir été interrompues presque toute la journée de mercredi pour des raisons de sécurité, les recherches dans l'épave du Concordia ont pu reprendre ce jeudi. Cela fait maintenant six jours que les familles des disparus attendent dans l'angoisse et la colère contre le commandant du navire, assigné à résidence. Le bilan du naufrage s'établit à onze morts, dont huit ont été formellement identifiés : quatre touristes français, un Italien, un Espagnol, et deux membres d'équipage, un Péruvien et un Hongrois, qui était violoniste à bord. De plus, 26 autres personnes manquent toujours à l'appel depuis la catastrophe, et parmi elles figurent sans doute les victimes dont les corps n'ont pas été identifiés.
 Après avoir été interrompues presque toute la journée de mercredi pour des raisons de sécurité, les recherches dans l'épave du Concordia ont pu reprendre ce jeudi. Cela fait maintenant six jours que les familles des disparus attendent dans l'angoisse et la colère contre le commandant du navire, assigné à résidence. Le bilan du naufrage s'établit à onze morts, dont huit ont été formellement identifiés : quatre touristes français, un Italien, un Espagnol, et deux membres d'équipage, un Péruvien et un Hongrois, qui était violoniste à bord. De plus, 26 autres personnes manquent toujours à l'appel depuis la catastrophe, et parmi elles figurent sans doute les victimes dont les corps n'ont pas été identifiés. (Vincenzo Pinto/AFP)
(à mon triste avis: je pense que c'est le genre humain qui sombre dans la folie)

Commenter cet article