Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ctoutpourvous

Politico pas très "cocorico" ce samedi....

7 Février 2015, 09:53am

Publié par marigotine FWI

Tout le monde connait bien les aventures de "Martine", ce petit livre adoré par tous les enfants ...

Et bien en voici une version plus "adulte" et beaucoup moins ludique dirons nous . 

Politico pas très "cocorico" ce samedi....
Ma sélection: Martine et les "Miss"  et le célèbre Martine  "les femmes à la piscine"..

Ma sélection: Martine et les "Miss" et le célèbre Martine "les femmes à la piscine"..

Martine Aubry ne veut pas de concours de Miss France chez elle...

La maire de la ville de Lille n'aime vraiment pas l'élection de Miss France (c'est son droit le plus absolu). Elle reproche à ce concours de beauté d'être vraiment dégradant pour l'image de la femme. Donc il est absolument hors de question que la prochaine élection de

"Miss France"

soit couronnée dans sa ville, peut-être que le mot

*** France ***dérange Martine? allez savoir....

Par contre Martine, pour ton choix d'ordonner de mettre en place des plages horaires pour l'accès à la piscine publique, pour les femmes musulmanes,  tu ne penses pas que tu accentues le côté "dégradant" de la femme en réservant et interdisant des plages horaires pour chacune d'entre nous par rapport à nos confessions religieuses!!!! 

 

Nous sommes dans un pays de liberté et de laïcité non d'une pipe.

post non vérifié par la rédaction

Une piscine avec des horaires pour les femmes musulmanes? Martine Aubry l'avait déjà fait!


Philippe Huguen AFP : Martine Aubry après sa réélection à Lille, le 16 mars 2008.

En plein débat sur la mixité dans les piscines ou terrains de sport... Petit retour sur un cas qui fit alors grand bruit...

Pour mémoire, Martine Aubry, en 2003, justifiait sa décision de réserver des horaires spécifiques aux femmes musulmanes, dans la piscine publique de Lille-Sud.

Alors laissons Martine avec ses prises de positions plutôt hors de notre époque....et tellement dangereuses dans le contexte actuel où nous aimerions quand même "ramer" tous vers le même rivage un peu plus serein... 

 

 

 

Aujourd'hui à la une une autre affaire embarassante, et toujours dans Lille Sud  

 

Un lycée privé musulman de Lille porte plainte pour diffamation contre un professeur démissionnaire, qui a accusé l'établissement de diffuser des idées islamistes.

Le lycée privé musulman sous contrat Averroès, à Lille, classé en 2013 par des médias comme le meilleur lycée de France, a décidé vendredi de porter plainte contre un enseignant démissionnaire qui l'accuse de diffuser des idées islamistes, tandis que le rectorat de Lille a annoncé une inspection.

L'affaire fait suite à une tribune intitulée "Pourquoi j'ai démissionné du lycée Averroès", publiée vendredi dans Libération par un professeur de philosophie, Soufiane Zitouni.

L'enseignant, qui donnait des cours dans le lycée depuis septembre dernier, y affirme qu'après la publication d'une première tribune consécutive aux attentats de janvier, intitulée "Aujourd'hui le prophète est aussi Charlie", il a rencontré des problèmes qui l'ont "mené à démissionner".

Il cite plusieurs incidents et affirme notamment n'avoir "en plus de 20 ans de carrière en milieu scolaire (...) jamais entendu autant de propos antisémites de la bouche d'élèves dans un lycée".

L'enseignant, d'origine algérienne et qui se réclame du soufisme, une école de pensée musulmane, accuse par ailleurs "les responsables de ce lycée" de jouer un "double jeu".

"D'un côté montrer patte blanche dans les médias pour bénéficier d'une bonne image dans l'opinion publique et ainsi continuer à profiter des gros avantages de son contrat avec l'Etat, et d'un autre côté, diffuser de manière sournoise et pernicieuse une conception de l'islam qui n'est autre que l'islamisme(...)", écrit-il dans sa tribune.

Lors d'une conférence de presse, la direction du lycée qui s'est inscrite en faux contre les "allégations" de Soufiane Zitouni, a annoncé son intention de porter plainte contre l'enseignant pour diffamation.

De son côté, le rectorat a annoncé dans un communiqué qu'il avait demandé, "en accord avec le directeur de l'établissement", la mise en place d'une "mission d'inspection afin de vérifier le respect des termes du contrat d'association signé avec l'Etat".

Premier établissement privé musulman sous contrat avec l'Etat, le lycée Averroès, qui accueille 600 élèves, est situé dans le quartier de Lille-Sud, un des plus défavorisés de la capitale des Flandres.

 

Pas très réjouissant tout ça....

Remettre tout à plat et repartir sur de bonnes bases!

Je sais: plus facile à écrire qu'à faire malheureusement.

Et quand on pense que toute cette situation catastrophique est dûe à des "irresponsables" qui étaient "responsables" de leur pays! 

                     Grand "Dieu"

Qui que tu sois, pardonne leur car j'ose espérer qu'ils ne savaient pas ce qu'ils faisaient...

Bon samedi à tous....
Bon samedi à tous....

Bon samedi à tous....

Commenter cet article